Escape game, stage de survie…. Faut-il succomber au team building ?

Le team building est-il un leurre ? Il est très attrayant mais n’est cependant pas une solution miracle. Pire, mal utilisé il peut devenir contre-productif.

Le team building : une offre alléchante

Le but est que les collaborateurs apprennent à mieux communiquer pour atteindre un objectif commun. Sous une forme joyeuse et décontracté ils affrontent des contraintes, comme au bureau, et s’unissent pour réussir. A Rennes, Brest, Lorient ou Quimper et dans toute la région Bretagne en général, de nombreuses sociétés organisatrices se sont emparées du concept. Elles proposent aux chefs d’entreprises et responsables RH des sessions de team building. Leur catalogue est très séduisant. Il est facile de se laisser tenter.

Des propositions de team building variées

Le team building est désormais bien adapté aux différents profils de collaborateurs et aux différents objectifs. L’offre va de l’atelier théâtre à la grosse opération commando en passant par le cours de cuisine. Certains team building peuvent fédérer jusqu’à 1000 personnes dans un projet  musical par exemple.

Le pour et le contre

Qu’il s’agisse d’Escape Game ou de stages de survie l’intention est la même : chacun se met au service de l’intérêt collectif. Pour cela, il faut veiller à la bonne participation de tous. Les éventuelles faiblesses doivent être prises en compte. Personne ne doit se sentir mal à l’aise ou en revenir frustré. Surtout, il faut éviter que certains ateliers se transforment en règlements de compte. Les team building sont vendus clés en main et sont parfois présentés comme une solution miracle. À tort, car mal menés ils représentent une perte de temps, d’argent et pire… de confiance.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *